Né en 1958

Je suis né le 2 juin 1958. Un an avant le déferlement de la Nouvelle vague, quelques mois après la disparition de Guitry, Ophüls et Mizoguchi. 1958 : un bon millésime pour le cinéma avec avant tout une merveille signée Naruse, Nuages d'été. Et aussi le chef d'oeuvre de Sirk, Le Temps d'aimer et le temps de mourir, et un des plus grands Hitchcock, Sueurs froides. Carné tourne Les tricheurs, Brooks, La chatte sur un toit brûlant ; Ray, Traquenard ; Bunuel, Nazarin ; Becker, Montparnasse 19 ; Ozu, Fleurs d'équinoxe ; Losey, L'enquête de l'inspecteur Morgan. Voici mes 10 films préférés de 1958 devant Le bal des maudits (Dmytryk), La forteresse cachée (Kurosawa), Un américain bien tranquille (Mankiewicz), L'homme de l'ouest (Mann), Comme un torrent (Minnelli), Mon oncle (Tati), Les grands espaces (Wyler)...

Cette année là Cyd Charisse, Kim Novak, Hideko Takamine, Micheline Presle, Liz Taylor, Pascale Petit embrasaient les écrans mais je n'en avais cure, alors, je préférais mon biberon. C'était un temps que les moins de 49 ans n'ont pas connu...Moi, en tous cas je l'imagine très bien.



01/05/2007
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres