Ennui de Chine (Winter vacation)

Léopard d'or à Locarno, Winter vacation est le film chinois de festival par excellence. Presque une caricature, à vrai dire. Que des plans fixes qui durent des heures, des conversations anodines dont les dialogues sont étirés à l'envi, des silences de plomb quand personne n'a rien à dire, ce qui est souvent le cas. Li Hongqi s'en tient à un système de mise en scène, statique, on l'aura compris, qui ne bouge pas d'un iota, tout au long du film. Bizarrement, à doses homéopathiques, quelques répliques témoignent d'un humour corrosif qui peuvent provoquer un rire nerveux, vu l'atmosphère apathique qui règne en permanence. Un ennui de Chine qui ne câline pas vraiment et incite à plonger dans un lourd sommeil de spectateur fatigué.




26/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres