Mila Parely (1917)

Mila Parely (ou Parély) est née Olga Colette Peszynsky, le 7 octobre 1917 à Paris. Elle débute très jeune sur les planches avant de tourner dès 1932. Elle enchaîne les films dans les années 30 : Le martyre de l'obèse (Chenal), Liliom (Lang), Valse royale et Les pattes de mouches (Grémillon), le drame de Shanghaï (Pabst), La charrette fantôme (Duvivier), La règle du jeu (Renoir), Remontons les Champs-Elysées (Guitry), Mister Flow (Siodmak). Elle a tenté sa chance à Hollywood, mais sans succès. Elle ne ralentit pas le rythme dans la décennie suivante : Les anges du péché (Bresson), La belle et la bête (Cocteau), L'empreinte du dieu (Moguy), Elles étaient douze femmes (Lacombe) etc. Amoureuse d'un coureur automobile, elle suit la convalescence de celui-ci, après un grave accident, et met sa carrière entre parenthèses, qui s'achève pratiquement après Le plaisir (Ophüls), en 1951. On la reverra pourtant, par intermittence, à la télévision, et dans Comédie d'été de Daniel Vigne, en 1988. Depuis les années 50, elle réside à Vichy.



23/02/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres