Schlink revisite l'histoire allemande

Avec Le liseur, paru il y a quelques années Bernhard Schlink avait frappé un grand coup et s'était imposé comme le romancier allemand à lire (puisque Süsskind s'obstinait à ne plus donner de nouvelles). Présenté comme son nouveau chef d'oeuvre, Le retour était prometteur. Las, le livre, touffu au possible, ne tient pas la distance victime de nombreuses digressions, au point qu'on se demande quel en est le thème principal : la recherche du père, l'histoire de l'Allemagne contemporaine ou la romance sentimentale avec Barbara.


18/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres